Financement d’un projet immobilier : lequel vous convient ?

Préparer la retraite ou offrir à la famille un lieu d’habitation en misant sur la location d’un bien immobilier… Quel que soit votre objectif, investir dans la pierre vous promet un retour sur investissement rapide et sûr.

Moins sensible aux fluctuations de la conjoncture, le marché immobilier reste bien dans sa forme dans la conjoncture actuelle. C’est si regrettable de ne pas profiter de tous ses avantages. Voici quatre solutions pour trouver facilement des ressources financières.

Solliciter un prêt auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit

La solution la plus recourue pour financer votre achat immobilier reste la demande de crédit auprès d’un organisme spécialisé. Assurez-vous juste que votre capacité de remboursement soit crédible aux yeux de l’organisme de prêt. Vous serez mieux placé à négocier le meilleur taux et les meilleures conditions de prêt sous conditions. Pour être solvable, vous devez :

  • avoir des revenus réguliers
  • faire preuve d’une capacité d’épargne
  • savoir gérer votre compte courant
  • posséder un apport
  • afficher un bas taux d’endettement.

Tous ces critères vous aident à obtenir un prêt sans aucune difficulté. Montrez juste un dossier tangible pour convaincre votre banque de vous accorder le crédit.

Emprunter à taux zéro : une meilleure alternative

Profitez d’un crédit gratuit pour financer l’achat de votre première maison. Le prêt à taux 0 % vous offre plusieurs avantages. Plus de 80 % des Français en bénéficient. Les primo-accédants en font partie. Ils investissent dans l’achat de leur première résidence principale dans le neuf ou dans l’ancien nécessitant de lourds travaux. Le montant du prêt à taux zéro varie en fonction de :

  • l’effectif de la famille
  • le revenu
  • la situation géographique du bien immobilier

Profiter des aides pour financer son projet immobilier

L’État et les divers organismes sociaux ont mis en place différentes dispositifs d’aide. Ceci est fait pour encourager l’investissement dans la pierre. C’est le cas de la Caisse d’Allocation familiale. La CAF est destinée à aider les personnes à petit revenu.

Grâce à son aide, celles-ci peuvent réaliser leurs projets immobiliers. L’organisme offre à ses membres un prêt dans la limite de ce qu’ils peuvent rembourser. Le Prêt d’accession sociale ou PAS, lui, permet d’acheter des biens neufs ou anciens. Le prêteur accorde un crédit de 4 000 euros au minimum. Des conditions régissent cet octroi. Citons entre autres la zone géographique de l’achat.

D’autres aides peuvent être également accessibles. En voici quelques-unes :

  • le PAL (prêt action logement)
  • le PEL (Plan Épargne Logement)
  • le CEL (Compte Épargne Logement)
  • le PC (Prêt conventionné)
  • les aides personnalisées au logement.

Financer son projet via un emprunt dans une SCI

Investir via la SCI (Société civile immobilière) se révèle particulièrement intéressant. On peut en effet acheter un bien grâce à ses avantages fiscaux. Des garanties supplémentaires sont proposées par les banques. Citons par exemple les garanties classiques et les associés cautions. Le taux de votre prêt peut être variable ou fixe. La durée du crédit peut aller de 10 à 25 ans.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.