Comparaison entre les toits en pente et les toits plats

Choisir entre une toiture en pente et un toit plat peut parfois constituer un dilemme. La plupart des architectes portent leur préférence sur les toits plats. Ils sont considérés comme plus modernes et plus performants. Cependant, les toitures en pente ne sont pas laissées dans l’oubli et sont toujours adoptées par bon nombre de propriétaires. Quels sont alors les points forts et les points faibles de ces deux formes de toiture ? Quel que soit votre choix, leur rôle sera toujours de vous protéger contre les intempéries et les éléments extérieurs.

Les caractéristiques d’un toit plat

Par rapport aux toitures plates, la toiture en pente véhicule une vision démodée et trop traditionnelle. En effet, avec un toit plat, vous aurez l’avantage d’aménager un espace de vie supplémentaire. Vous pourrez donc, par exemple, créer une terrasse et même envisager un jardin de terrasse. En y installant des panneaux photovoltaïques, vous augmenterez grandement son esthétique. Ils seront également mieux dissimulés par rapport à ceux posés sur les toitures en pente qui les laisseront trop visibles. Vos panneaux seront également plus performants, car les toits plats offrent une meilleure réception des rayons du Soleil. Si vous recherchez un résultat écologique, les toits plats peuvent accueillir un revêtement végétalisé qui assurera une bonne performance en isolation. Le nettoyage des toitures plates est également plus facile par rapport à celui des toits en pente. Étant effectué en hauteur, il vaut mieux confier ce genre de travaux à un expert tel que couvreur dans le 95.

Cependant, les toits plats rencontrent certains inconvénients. Étant dénuer de l’angle des toitures en pente qui permettent une meilleure évacuation d’eau, ils présentent des problèmes d’étanchéité. Remarquez qu’un toit plat n’est pas réellement plat. Il doit toujours être légèrement pentu ou bombé pour permettre aux eaux de pluie de passer par les trous d’évacuation. La toiture en pente reste alors meilleure dans le rôle d’évacuation des eaux. Avec ses problèmes d’étanchéité, les toitures plates durent donc moins longtemps. C’est la raison pour laquelle sa pose est strictement réglementée dans certaines régions afin de respecter les normes de sécurité. Les toitures plates sont également déconseillées pour les bâtisses en zones montagneuses, car l’évacuation de la neige sera très difficile.

Les caractéristiques d’un toit en pente

Les toitures en pente sont souvent considérées comme « has been » et ne sont plus très prisées en architecture. Elles seront classées dans les genres traditionnels par rapport aux toits plats beaucoup plus modernes et design. On pensera donc qu’un toit en pente ne peut pas apporter de l’originalité dans sa création. Détrompez-vous, car même si les matériaux et les techniques évoluent, les toitures en pente se rattrapent et ne cesseront de faire parler d’elles. Des courbes, des ruptures de ligne et autres techniques innovantes peuvent apporter plus de rythme à votre bâtisse. Vous pourrez également y installer de larges baies vitrées pour apporter plus de luminosité dans votre espace de vie. Vous pouvez également aménager un espace viable sous les combles (dressing, chambre à coucher…).

 

Contrairement aux toitures plates, les travaux de nettoyage des toits en pente sont beaucoup plus compliqués. En effet, il est plus difficile de maintenir son équilibré sur un toit incliné que plat. Avec une pente glissante, un accident peut donc vite arriver. Les matériaux qui composent les toits en pente sont plus sujets au décollement lors des vents violents. Les tuiles et les ardoises qui revêtent la plupart du temps les toits en pente sont aussi plus sujets aux envahissements des mousses et autres végétaux parasites.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.