Toiture en chaume : des informations qui vous intéressent avant d’installer cette couverture

La toiture en chaume qui peut être soit à vis dite fermée, soit selon la construction ouverte traditionnelle présente de nombreux avantages. Si vous hésitez encore à procéder à l’installation de cette couverture, vous trouverez à travers cet article toutes les informations nécessaires pour vous aider dans votre choix.

La toiture en chaume : des avantages multiples, mais aussi quelques inconvénients

Dans le cas où vous préférez la toiture traditionnelle, celle dite ouverte, l’installation de cette couverture vous assurera la légèreté de cette dernière. Moins lourde que la tôle, la toiture en chaume a une durée de vie plus longue que la première. En effet, la couverture en chaume peut résister aux aléas climatiques, que ce soit la pluie, le vent ou la neige sans problème pendant au moins 25 années. S’il est bien entretenu, le chaume peut même voir une longévité d’une quarantaine d’années. C’est pour cette raison que cette couverture a été utilisée depuis plusieurs siècles et est toujours installée dans les régions rurales en France. La qualité de la ventilation de la toiture ainsi qu’une grande capacité à drainer les eaux de pluie figurent également parmi ses grands avantages.

Avec l’évolution de la technologie, la toiture fermée ou moderne a vu le jour. Son principal atout est qu’elle n’est pas inflammable. En plus de cela, la construction de toiture en chaume fermée dispose d’une valeur isolante pouvant atteindre les 2.5. Pour ceux qui sont sujets à des allergies, la toiture fermée empêche l’infiltration de courant d’air et donc de poussière dans la maison.

Des inconvénients sont à prendre en considération, toutefois, selon chaque type de couverture en chaume. Pour la toiture traditionnelle, elle est réputée être hautement inflammable. De plus, les pertes d’énergie sont élevées à cause d’une circulation des courants d’air. Cette perte d’énergie s’explique principalement par la difficulté des couvreurs à installer une isolation efficace, contrairement au cas des constructions fermées.

Pour la toiture à vis, son coût d’installation reste son point faible. Le prix de la pose au mètre carré est plus élevé que si vous faites installer une couverture ouverte.

Toiture en chaume : faites attention à l’angle d’inclinaison

Si vous voulez que votre toiture en chaume atteigne le maximum de sa durée de vie, vous devez faire appel à un professionnel tel que ce couvreur expérimenté dans le 06. Seul ce prestataire saura adapter selon les règles de l’art l’angle d’inclinaison de votre toiture. Il est en effet constaté que la raideur de la pente de la toiture a une conséquence sur la sècheresse du chaume. Moins elle est raide donc, plus votre toit est attaqué par l’humidité et plus vite vous procèderez à son remplacement.

Par expérience, dans le cas où votre toiture dispose d’une pente de mois de 25 degrés, votre couvreur vous suggèrera de ne pas remplacer celle existante par une couverture en chaume pour ne pas retenir les eaux de pluie. Entre 25 et 30 degrés, la toiture en chaume permet de faire évacuer l’humidité bien que cette pente ne soit pas suffisante. Elle réduit la longévité du chaume à 12 ans au maximum. Si vous voulez donc que votre toiture ait une durée de vie très longue, vous devez prévoir une inclinaison de la pente de toiture de l’ordre de 45 à 50 degrés.

Entretien et coût d’installation

La toiture en chaume est propice au développement des mousses et algues. Vous devez donc régulièrement l’entretenir en utilisant des produits spécifiques nécessitant l’intervention d’un couvreur professionnel. Veillez également à réduire les zones d’ombres sur la toiture. Elles favorisent les moisissures.

Si vous voulez installer une toiture en chaume, vous devez prévoir un budget assez conséquent, car le mètre carré coûte en moyenne 70 euros et peut atteindre les 100 euros avec les fournitures.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*