Climatisation réversible : comment faire le bon choix ?

Une climatisation réversible connaît un vif succès de nos jours avec sa capacité de rafraichir une maison en été et de la chauffer en hiver. De tels atouts ne se négligent pas lorsqu’on souhaite réaliser des économies tout en gagnant de la place chez soi. Mais comment choisir son système de climatisation réversible. Nos conseils.

Se tourner vers le haut de gamme

Qui dit haut de gamme, dit prix couteux. Mais il ne faut pas voir les choses sous cet angle. Disons-nous seulement que la qualité a toujours un prix. Se tourner vers le haut de gamme reste plutôt avantageux et représente un investissement rentable. Au début, on croyait faire le mauvais choix en lui attribuant une grosse somme mais au fil du temps, on constatera qu’on a bien fait de miser sur le haut de gamme. A dire vrai, choisir une climatisation reversible  n’est pas une chose évidente étant donné les nombreuses offres concurrentielles sans parler des variantes qui créent la confusion. Cela dit, il vaut mieux miser sur un modèle plus performant pour parer à tous les éventuels risques futurs. Notons que cette performance doit se sentir aussi bien en été qu’en hiver et pas seulement pour la saison chaude. On aura certainement l’assurance de profiter d’un appareil qui amène à la fois chaleur et fraicheur et donc, de s’adapter à la saison.

Examiner les coefficients saisonniers

On n’achète pas une climatisation réversible n’importe comment ou par son appellation. Ce n’est pas qu’il possède deux fonctions que cela fait d’elle performante. Non, on peut tomber sur des modèles de peu d’intérêt si on ne prête pas attention à ses caractéristiques. En d’autre mot, pour choisir une climatisation reversible, on aura intérêt de vérifier les coefficients saisonniers de l’appareil. Ces coefficients vont juger du niveau de performance de l’appareil. Le premier concerne le SEER qui mesure la performance de l’appareil en mode froid et le deuxième s’agit du SCOP qui mesure sa performance en mode chaud. Ainsi la performance de l’appareil s’agrandit au fur et à la mesure qu’augmentent ces indices. D’autre part, la classe énergétique figure aussi parmi les paramètres à vérifier avant l’achat. Celle-ci mesure la consommation énergétique de l’appareil selon la zone géographique et peut aller de D à A+++.

Le confort acoustique

Certains utilisateurs affirmeraient qu’une climatisation réversible bruyante est performante. Ils n’ont pas forcément tort mais à dire vrai, plus, elle est bruyante, plus, elle consomme énormément d’énergie et sa performance va augmenter. Mais d’un côté, la performance d’un système de climatisation ne se mesure pas à son niveau acoustique. Il convient alors de choisir une climatisation reversible moins bruyante sans pour autant négliger les autres paramètres. En d’autre mot, pour connaître le volume sonore de l’appareil, il va falloir dans ce cas consulter l’étiquette énergétique. Elle renseigne sur le niveau acoustique de l’appareil aussi bien de l’intérieur que vers l’extérieur. Le confort acoustique doit être une priorité pour ne pas être trop gêné la nuit et pour pouvoir apprécier le chauffage ou la fraicheur offerte par l’appareil.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*