Les divers modalités d’un prêt hypothécaire

Normalement, un prêt hypothécaire dure environ entre la fourchette de 6 à 10 ans. Comme le taux d’intérêt  reste constant, le prêt hypothécaire plus long  ou à courte durée ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. D’autres types de formules de prêt hypothécaires sont également proposés dans cette rubrique.

L’importance de période d’amortissement d’un prêt hypothécaire

Le prêt à long terme est définit de 3 ans et plus. Ce type de prêt est une alternative inévitable si la capacité de remboursement est faible alors que le montant de prêt est plus conséquent. Dans ce cas, l’emprunteur est obligé d’élargir la période d’amortissement pour affaiblir le montant d’échéance mensuel. Le problème est que plus le terme est plus long, plus le taux d’intérêt est élevé. C’est pour cette raison qu’il est plus intéressant d’opter pour un prêt à court terme car il offre des taux d’intérêt normalement inférieurs.

Par ailleurs, l’avantage d’un pret hypothecaire paris   à durée plus longue est l’obtention d’une période d’amortissement suffisante pour régler les échéances mensuelles. En réduisant les versements mensuels, l’emprunteur ne se plaint plus des contraintes de remboursement trop conséquentes tout les mois. Grâce à une période d’amortissement plus longue, l’emprunteur bénéficie d’une facilitation de paiement harmonieuse et sans soucis mais d’un taux d’intérêt plus élevé.

Le prêt hypothécaire à court terme par contre est un prêt d’une durée de deux ans ou moins. Le taux d’intérêt peut changer au cours de la période du terme mais il reste néanmoins un taux faible et abordable. Dans ce cas la période d’amortissement ne permet pas de réduire le montant de l’échéance et il est possible que l’emprunteur est obligé de régler des échéances conséquentes tous les mois. Or, l’avantage d’opter pour le prêt hypothécaire à court terme est l’obtention de taux d’intérêt réduit. Cela permet à l’emprunteur de rembourser plus rapidement son hypothèque et d’économiser sur les frais d’intérêt.

Les différents types de prêt hypothécaire

D’autres modalités de prêt hypothécaire s’offrent à tout le monde qui veut emprunter de l’argent et mettre en gage ses biens immobiliers. On peut parler par exemple du prêt hypothécaire fermé, du prêt hypothécaire ouvert, du prêt hypothécaire convertible, du prêt hypothécaire à taux fixe et à taux variable. Chaque formule de prêt hypothécaire a sa propre particularité, ses avantages et ses inconvénients.

Le prêt hypothécaire fermé par exemple est un prêt à remboursement régulier. Le montant de l’échéance est constant mais on ne peut pas anticiper entièrement avant la date de l’échéance finale le remboursement de tout le montant de prêt en un seul versement. Le prêt hypothécaire ouvert est plus intéressant si on veut obtenir une grosse somme d’argent auprès de son établissement financier. Ce type de prêt hypothécaire concerne surtout la vente des biens immobiliers.

Pour le prêt hypothécaire convertible, le terme de prêt peut être négocié et renégocier avant la date de l’échéance concernant le taux d’intérêt. Dans ce cas, il peut rembourser la totalité de montant de prêt restant en un seul versement et bénéficie d’une réduction de taux d’intérêt. Le prêt hypothécaire converti offre à l’emprunteur la possibilité de changer de modalité.

Ensuite, le prêt hypothécaire à taux fixe est un prêt stable et loyal. Lorsqu’on signe le terme du contrat d’un hypothèque au moment où le taux d’intérêt est extrêmement en baisse, on aura la chance d’économiser à long terme car on est nettement à l’abri des fluctuations du marché pendant la durée de l‘entente. Ce genre de modalité de prêt est plus avantageux dans un marché en constant changement.

Enfin, le prêt hypothécaire à taux variable est destiné pour ceux qui possèdent une bonne stabilité financière. Ce type de prêt hypothécaire propose un taux d’intérêt variable mais d’un montant de versement régulier et constant.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*