Bien choisir son kit solaire en autoconsommation

Choisir le kit solaire en autoconsommation est une technique qui permet de minimiser la facture d’électricité dans votre maison et de profiter autant qu’il faut de l’énergie photovoltaïque pour votre consommation électrique. Son avantage est aussi de pouvoir profiter d’une électricité verte du fait qu’il est renouvelable. Le principe de ce genre de kit est très simple : ce sont les panneaux solaires qui permettent de capter l’énergie du soleil pour le convertir en électricité. Ce qui va par la suite être réinjecté dans votre circuit électrique à domicile. Et si jamais, il reste des énergies que vous n’avez pas utilisées, elles seront renvoyées vers le réseau d’EDF. Par la même occasion, le fait de rendre automatique le pilotage de tous les appareils électriques au sein d’un ménage aide à plus concentrer la consommation électrique durant les périodes durant laquelle vous produisez le maximum d’électricité à partir de votre appareil photovoltaïque. Ce qui vous permettra bien évidemment d’augmenter vos économies.

Qu’est-ce qu’un kit solaire en autoconsommation ?

Tout le monde connaît sans doute ce que c’est qu’un kit solaire. Mais depuis quelque temps, ce qui pose problème, c’est le terme autoconsommation. D’ailleurs, c’est quoi exactement un kit solaire autoconsommation ? Il s’agit de la consommation de l’énergie fabriquée sur place, plus précisément, dans votre logement. Son principal objectif est de faire économiser la part d’électricité du ménage auprès de son fournisseur d’énergie. Pour ce faire, le ménage doit faire usage de sa propre énergie. C’est là que l’autoconsommation entre en jeu. C’est une solution qui permet de réaliser la gestion de la consommation de vos différents appareils électriques qui consomme le plus d’énergie, et ce, quel qu’il soit. Bien que beaucoup de gens pensent que le mot autoproduction et l’autoconsommation ont la même consommation, il ne faut pas oublier qu’ils sont différents.  D’ailleurs, ces deux termes sont utilisés la plupart du temps à tour de rôle. Néanmoins, afin de connaître leur différence, il convient de toujours faire attention au contexte durant lequel les spécialistes les utilisent. Sachez que le niveau d’autonomie par rapport au réseau est déterminé par le taux d’autoproduction.  Si le premier est à 70%, c’est-à-dire que vous produisez 70% de l’énergie que vous consommez.

Bien installer son kit solaire en autoconsommation

Plusieurs éléments sont à étudier au moment d’installer un kit solaire. Mais pour le réussir, l’idéal est de recourir au service d’un professionnel qui pourra le réaliser en un rien de temps. Ce qui vous évitera de vous casser la tête ou encore de rater votre installation. Par contre, si vous y tenez à l’effectuer vous-même, il faudra connaître comment vous allez stocker, mais également consommer votre énergie solaire. C’est un critère très important, autant durant le choix du kit que de son installation. L’une des options est de synchroniser soi-même la consommation électrique avec la production solaire. Certes, elle présente de nombreux avantages, mais pour le faire vous êtes dans l’obligation de toujours rester chez vous à tout moment, ce qui risque d’être difficile. Donc, vous pouvez choisir d’autres solutions comme le fait d’installer une batterie qui vous aidera à entreposer l’énergie qui sera produite. C’est une solution plus automatique, donc, plus pratique. Ce sera la batterie qui va ainsi alimenter votre logement grâce à l’énergie qui a été stockée de façon temporaire. Enfin, vous pouvez choisir une dernière option, celui de consommer automatiquement quand vous êtes sur le point de produire votre électricité.  C’est là que le kit solaire autoconsommation qui doit être installé. Il servira dans ce contexte à vous aider à consommer l’énergie aussitôt qu’elle est produite.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*